Archive pour le mot-clef ‘Sashimi’

Perfectionnement

Vendredi 22 mai 2009

3ième volet de la découverte du sushi

Le deuxième opus (et faisant office de tutorial) était , la première tentative (découverte du « omg c’est faisable chez soi ») était relatée ici.

Cette troisième partie relève plus du perfectionnement.

Pour preuve ces photos[1] :

Bavez !

Ça donne faimPacotine joue sur les profondeursMakiPacotine joue sur les profondeurs 2
Pacotine joue sur les profondeurs 3Autre vue du repasAvec de l'omelette

Le bon ouvrier a de bons outils:

Bac à glaçon ?Bac à riz !The ultimate tools

Vous avez du remarquer que les boulettes de riz des sushis étaient bien plus régulières que lors des 2 précédentes tentatives. Deux choses permettent d’expliquer cela :

  • La préparation du riz: la moitié seulement de la préparation indiquée dans le tutorial a été utilisée sur le riz (500gr de riz, le reste de la préparation a permis de mariner des lamelles de carottes). Le riz en a moins de goût mais il est nettement plus facile à travailler.
  • Les outils : la spatule permet de ne pas casser le riz, quand au moule à boulette…je remercie son inventeur. Grâce à cela, la préparation des boulettes devient triviale.

Le résultat en vue d’ensemble :

Plateau de Sushis

Pour convaincre les sceptiques : il y en a là pour 7€ de poisson (6 de Saumon, et 1 de Flétan). Et pour 3 ça fait trop à manger (la faute aux grosses mais magnifiques boulettes de riz, j’en conviens) on a même pas pu engloutir les bananes au tapioca prévues pour le dessert.

Edit du lendemain : Pacotine en a fait un magnifique dessin, avec le talent qui la caractérise, allez le voir !

Notes

[1] Les photos et les makis sont l’oeuvre de Pacotine, merci ma chérie

Sushi, mon ami: mode d’emploi du « Comment faire des sushis chez soi »

Samedi 16 mai 2009

Ou « J’adore les sushis », version « fait maison »

Il faut bien le reconnaitre, les restaurants Japonais sont chers. Ou loin. Ou pas.

En cela, il faut avouer que leurs tarifs sont nettement plus justifiés que ceux des pizzerias mais là n’est pas le problème. Le problème c’est de les faire, et de préférence apprécier ensuite les manger.

Pour cela, rien de tel qu’un petit tutoriel en image: (je préviens, le texte est long… mais y’a tout plein de photos !!!)

Des bons sushis

Lire le reste de cet article »