Archive pour le mot-clef ‘Ça dépasse les bornes des limites’

Si l’homéopathie ne soigne pas, elle peine à tuer

Lundi 1 février 2010

Le 30 Janvier 2010 plus de 300 personnes se sont suicidées, ce geste fort devait servir à prouver leur théorie, à dénoncer l’imposture de l’homéopathie.

Un truc sympa avec les remèdes ancestraux, c’est qu’ils s’appuient sur des croyances ancestrales, elles mêmes véhiculées depuis des siècles par nos aïeux.

Ainsi en est-il des superstitions. Ainsi en est-il des « recettes de grand-mère ».

Quelques fois, ces superstitions sont fondées. Souvent elles sont fausses ou dangereuses. Et quelques fois des hommes mettent leur vie en jeu pour le prouver. Cela n’est pas forcement aussi dramatique que le « Et pourtant elle tourne ». Dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui cela se rapproche même plus de la comédie que du drame.

300 personnes ont donc tenté de se suicider par overdose d’homéopathie. Il n’est même pas sur que vous en ayez entendu parler et c’est une preuve de plus à leur crédit.

Les lois de la publicité sont ainsi faites qu’avoir raison leur a donné tord. Ils avaient raison, l’homéopathie n’a pas d’effet autre que le placebo; et comme parmi eux personne n’était dupe, personne n’est mort. Les médias n’ont donc rien eu à promouvoir puisqu’il ne s’était rien passé. On envoie pas une armée de reporters filmer des gars qui gobent des pastilles de sucre !

Les 3 principes de l’homéopathie

Homéopathie

Homéopathie...

  • Similitude : La guérison est censée venir d’un produit apte à provoquer les mêmes symptomes que ceux qui sont combattus. Cette caractéristique est souvent comparée à un vaccin contre ce symptôme.
  • Adaptation : Forcer l’interférence d’un homéopathe dans l’homéopathie pour adapter correctement cette médecine au patient ? Rappelez moi, les homéopathes sont payés en cas d’auto prescription ? Non ? Ho ? Alors oui adaptons !

J’avoue je suis de mauvaise foi en critiquant ce principe là. Ce principe est évidemment le plus inattaquable, celui qui donne caution à toute la théorie. Dommage que les gélules toutes prêtes en fasse le seul non respecté.

  • Dynamisation: Entre chaque dilution, la solution doit être secouée énergiquement.

Selon toute probabilité, il y a de grande chance que pour un principe actif donné, sa concentration dans l’océan soit plus grande que dans vos billes homéopathiques.

On peut se le faire prescrire ?

Les préparations homéopathiques vont jusqu’à des dilutions de 30 CH1. Est-ce un effet de mon esprit critique mais je ne parviens toujours pas à savoir où vont tous ces volumes. Le CH correspond en effet à une dilution au centième (en volume). Le mode opératoire précise que l’on doit diluer au centième, 1CH, puis dynamiser la solution avant de recommencer une dilution au centième pour arriver à 2CH, et ainsi de suite jusque, quelques fois, 30CH.

Je ne m’amuserai pas à vous calculer les volumes que représentent la dilution d’une goutte à 30CH. Par contre je m’interroge, d’une goutte de teinture mère, j’obtiens 100 gouttes à 1CH soit, c’est encore un volume aisément manutentionnable2, vu le nombre de dilutions restant à effectuer je ne prendrai qu’une goutte de cette solution et ainsi de suite durant très longtemps. Que fait l’industrie homéopathique de ces solutions surnuméraires ? Il faut bien qu’elles deviennent quelque chose, le volume finit par être tel que juste garder des cuves ne parait pas viable.

Wikipédia nous informe qu’une dilution de 9CH correspond à 1.32M³dans les océans de la planètes. Un rapide calcul montre donc que 12CH correspond à 1.32mL dilué dans les océans. Où sont les gigantesque cuves de l’industrie de l’homéopathie dans lesquelles elle stock les différentes dilution ? Et que fait elle des eaux de rinçage de ces cuves ?3

L’efficacité de l’homéopathie est proportionnelle au nombre de personnes qui y croient parmi celles chargées de vérifier cette efficacité.

Bien qu’aucune preuve de malversation, de triche ou d’autre forme de manipulation n’aient jamais pu être prouvée, l’efficacité de l’homéopathie, dépend en grande partie de la foi de ceux qui la démontrent. Cette caractéristique est partagée avec la théorie de la mémoire de l’eau4, qui auraient pu être une justification de l’homéopathie si …la plupart des traitements homéopathique n’étaient proposés sous forme de pastille de sucre plutôt qu’en solution. Et si le principe de similitude relevait effectivement de la médecine …

L’homéopathie n’est pas dangereuse par elle-même. Seul un surdosage chronique et démesuré est à même de provoquer … du diabète ? Ce qui est dangereux,  et c’est ce que cette campagne d’overdose par homéopathie devait faire comprendre, c’est de faire croire que l’homéopathie a un réel effet. Car des gens croient se soigner avec ça. Quel intérêt d’aller prendre des médicaments ayant des risques d’effets secondaires quand l’homéopathie peut guérir sans aucun de ces aléas qu’impliquent les thérapies modernes.

A noter que symboliquement ce suicide a eu lieu a 10h23, 6×1023 étant le nombre D’Avogadro. C’est le nombre d’atomes ou de molécules dans une mole5 de produit (la fameuse masse molaire étant la masse de cette mole de produit). Ce nombre est symbolique pour les opposant de l’homéopathie de par son existence même. Si vous avez 5 molécules dans un verre d’eau et que vous diluez d’un facteur 10 pour reprendre un verre d’eau… vous n’avez pas une demie molécule dans le verre. En fait à cause des parois de votre premier récipient qui vont en garder un nombre impossible à déterminer, il y a de grandes chances qu’il ne reste rien dans votre verre. A 12CH vous diluez déjà d’un facteur 1024. Il y a toute les chances que vous n’ayez aucune molécule dans la solution.

Heureusement que l’effet placebo est puissant…

Les gens malades essaient de se soigner par l’homéopathie, les gens sains essaient de mourrir par l’homéopathie, sans plus de résultat pour les uns que pour les autres.

Et c’est tant mieux

Sources :

Pour en savoir plus

  1. centésimale hahnemannienne []
  2. la différence allant de 20 à 60% je précise que j’utilise la goutte métrique de 50mm³ []
  3. Je suis un optimiste, je ne peux croire que ces eaux sont relarguées … ce serait de l’inconscience … non ? []
  4. je ne peux que vous encourager à lire l’histoire de la mémoire de l’eau, mémoire qui est heureusement transmissible par radio… []
  5. la mole étant par définition la quantité de matière contenue dans 12g de carbone 12 (le carbone normal avec 12 nucléons, l’isotope stable majoritaire) []

La fable de l’économe amoureux

Jeudi 21 janvier 2010

Prenons un type, au hasard … un mec normal. Mettons le en mal d’amour. Faisons le réfléchir sur son âme sœur. Rajoutons l’équation de Drake1. Saupoudrons de la romance avec une capitale européenne la nuit (j’aimerais pas dénoncer Londres donc gardons un peu de mystère)

Il faut l’avouer, l’accroche est bien trouvée. On pourrait y croire. On pourrait le plaindre. On aurait même pu vouloir le consoler (hein ? j’ai écrit ça moi ? ).

Et puis, en lisant et en réfléchissant, on s’aperçoit que la belle histoire est scientifiquement aussi solide qu’un flan. Mais reprenons l’histoire depuis le début afin de bien cerner le problème.

Économe cherche plus si affinité, valeur à débattre !

Un économe britannique cherchait à passer ses soirées autrement qu’en épluchant des légumes2

Ayant connaissance de l’équation de Drake, il décide de l’appliquer à sa solitude.

Ce brave homme a des gouts simple, il souhaite juste une femme (hop 50% de la population éliminée), entre 24 et 34 ans ayant un bagage universitaire.Et de préciser de suite que le bagage universitaire n’est pas de l’élitisme, c’est juste pour avoir plus de choses en commun.

Ces quelques filtres ayant été posés, il reste encore du monde susceptible de lui plaire. Trop peut-être. Qu’à cela ne tienne, notre homme, qui n’est pas élitiste3 applique donc un coefficient totalement arbitraire et totalement non élitiste de 5%. Que l’on se rassure, ce n’est pas pour tenir compte de la faible fraction comprenant le swahéli mais simplement parce qu’il estime qu’il ne sera attiré physiquement que par 5% de ces dames.

Ainsi, il arrive à une population susceptible d’éveiller en lui de perverses envies de 10 500 femmes sur le Royaume-Uni.

Le célibat et un économe, 4 ou 5 bonnes raisons d’apprendre à compter

Mais qu'il est con !

L'avis de Pacotine

10 500 femmes, soit selon lui, le nombre de civilisation communicante dans la voie lactée… pour faire dans de telles métaphores il est probable que le garçon en rajoute un peu coté mystère féminin mais passons.

Nous nous réfèrerons maintenant aux calculs de ce brave mais toujours non élitiste britannique. La répartition spatiale de ses potentielles conquêtes l’amène à la conclusion que 0.14% des londoniennes correspondent, et 0.017% des britanniques. Londres ayant en 2007 7,7Millions d’âmes un rapide calcul montre que si la moitié est féminine, alors il y a 5400 amours possible. Les 5000 restantes étant dispersées dans les 30Millions de femmes du reste du pays.

Qu’en conclure ? Rien, notre homme n’est pas élitiste. Il n’y est pour rien si hors de Londres point de salut n’est envisageable. Ce n’est pas sa faute si Londres rassemble les jeunes lettrées du pays tandis que des paysannes incultes peuplent la campagne.

Il en était là de ses pensées profondes lorsque lui prit l’envie de pousser plus loin le raisonnement. C’est que notre brave homme s’est souvenu que la femme a une volonté propre (ça reste un animal comme les autres ! ) Il a donc combiné ses chances de rencontrer une femme correspondant à ses exigences avec ses chances de correspondre à des exigences similaires de la femme.

On évitera donc de trop s’appesantir sur les calculs, sachez juste qu’il est parvenu à déterminer qu’il y a 26 femmes répondant à cela au royaume uni.

Il aurait pu en rester là, mais non. Quand on a le pathos chevillé au corps comme ça on insiste. De ses 26 femmes, il calcule qu’il a 0.00034%  de chance d’en rencontrer une la nuit à Londres4 . Pour montrer qu’il calcule ça comme je fais un budget, je dirais juste que pour lui 0.00034% équivaut à 1 chance sur 285 000.

En refaisant les calculs5 on arrive au choix à la conclusion qu’il rencontre 2 femmes par soir ou qu’il y a plus de chances pour lui de satisfaire les critères d’une femme que l’inverse.

Pauvre homme donc. Les chiffres étaient contre lui. Il s’y était résolu. Et puis il a croisé sa voisine. Ils vivent le parfait amour.

On se garderait bien d’en tirer une morale… enfin d’en tirer une autre morale

Source:

  1. Équation qui donne le nombre de civilisation extraterrestre en recherche d’amour extra-galactique; pour en savoir plus []
  2. j’ai pas osé de blague sur le poireaux…mea maxima culpa []
  3. faut-il le rappeler? []
  4. sauf que si elles font les mêmes calculs devant leur pc, c’est pas demain la veille qu’elles vont sortir le soir []
  5. avec toute l’exactitude possible si l’on se rappelle que l’on ne sait pas de quoi il se sert pour calculer quoi… []

Contingence des menus de fetes

Vendredi 18 décembre 2009

cafe.jpgLes fêtes approchent. Comme chaque année. Il faudra bientôt célébrer le petit Jésus en pensant au gros barbu … ou l’inverse, j’ai jamais bien compris.

Une chose est sure, c’est que bientôt, qu’on le veuille ou non, il faudra manger. impossible d’y échapper. Et l’on finira par s’extasier sur les plats car au final, peut être est-ce atmosphère ou la compagnie mais c’est toujours bon, quand bien même une rasade d’alcool est nécessaire pour faire passer le goût de certaines tentatives culinairement élaborées.

Mais pour certains cette période de l’année est plus propice que d’autres a la méditation. Personnellement depuis début décembre déjà je ne peux me sortir ce thème de la tête. La lancinante question. J’ai pourtant fait quelques études mais aucune matière n’a jamais daigné aborder le thème. Philosophies, histoires, sciences sont toutes restées muettes.

Je ne crois pourtant pas être le seul à me poser ces questions. Je ne pense pas être le seul que ça travail à l’approche des fêtes et pourtant je n’ai jamais vu aucune réponse. Comment ça vient à l’idée de quelqu’un de gaver une oie pour ensuite lui manger le foie ?

Pas que j’éprouve une grande compassion pour ces animaux qui sont, malgré ce qu’on en dit, certainement bien mieux traités que le poulet de base qui va faire les nuggets du reste de l’année. Simplement je me demande comment ce genre d’idée peut germer dans la tête d’un être humain. Mais il n’y a pas que ça. Toute l’histoire de la bouffe est pétrie de ces problématiques.

Sérieusement

Manger des animaux, soit. Des plantes, oui, pourquoi pas. Des poissons, ce sont des animaux dans la mer, croquons y’a pas de raison. (et je vais même jusqu’à inclure les insectes et autres curiosités) Mais il y a des choses que même la plus grande imagination peine à expliquer. Prenons quelques exemples.

Il parait évident que la découverte du vin ou du fromage doit tout à la concomitance d’un paysan oublieux de ses stocks et d’un local adéquat. Le beurre est plus que certainement le produit du déménagement (plutôt peu délicat) de lait. La viande cuite a pu être trouvée par accident dans la nature, après tout une carcasse brulée reste une carcasse. Les épices proviennent surement aussi de l’observation assez avisée que certaines baies ont des gouts très prononcés. Soit. Acceptons cela comme des faits.

Il reste quelques problèmes :

Le sel:
J’imagine mal comment on peut le trouver par hasard. A moins d’envisager un fou spécialement attiré par le léchage de caillou et qui aurait fait une balade en bord de marais salant.

Le safran:
Il en faut quand même un petit peu pour que ça ait du gout, et la récolte de ce petit peu implique de grandes quantité de fleurs (150 fleur pour 1gramme de safran)

Le sucre:
Toutes les méthodes se vallent dans l’absolu, bien que la betterave ait un net avantage.

Plus fort encore le café :
Ramasser les fruits d’un arbre je veux bien comprendre. Par contre, ne garder que la graine, la brûler, la réduire en poudre et faire passer de l’eau chaude dans cette poudre pour ensuite la boire semble relever de la psychiatrie.

Une pensée aussi pour le gars qui, pendant que ses amis cuisaient de la terre pour en faire des poteries, s’est décidé à tenter de brûler du minerai, c’est peut être bien à lui (ou eux) que nous devons notre civilisation.

Toute notre alimentation semble être le produit du hasard.

Plus qu’à Jésus ou à Coca-cola, ce que vous mangerez pour Noël, comme tout le reste de l’année sera vraisemblablement dû à l’héritage de quelques fous, qui en leur temps, ont léché des cailloux, châtré des fleurs, oublié leurs récoltes… et que tout le monde a oublié

Passez de bonnes Fêtes de fin d’années !

Vous ne pouvez pas prouver que dieu n’existe pas, alors payez petites gens disait tele2

Lundi 31 août 2009

tele2.jpgC’est en substance ce que tele2 (le belge, le kpn télé2) vient de nous cracher à la figure.

Notez que l’on ne voulait pas les embêter hein … juste avoir le net et le téléphone. Mais il faut croire que c’était sacrilège et qu’on les a blessé dans leur amour propre financier.

Pensez donc, on a osé réclamer avec véhémence ce pourquoi l’on payait.

Le début de l’histoire avait déjà tout pour basculer au cauchemars

Pour remettre l’histoire sur de bonnes base cette phrase

« Mercredi matin l’empereur est enfin venu avec ses pinces et a pu vérifier que la ligne n’était pas bonne puisque belgacom n’avait rien branché correctement. Nous sommes bons pour un technicien belgacom… » ce mercredi là était le 24 juin. Le lundi d’avant était donc le 22 (quand le technicien n’est pas passé) je le précise car ça a son importance.

Donc suite à cela et vu que l’on a enfin fini par avoir internet en fin de semaine mais toujours pas le téléphone, nous nous sommes renseigné. C’est magique de se renseigner pour quoi que ce soit chez tele2. Soit c’est une roulette soit le hasard est un sacré farceur mais plus le problème est compliqué moins le hotliner parle français [1]

Bref ne voyant rien venir coté téléphone on va se plaindre plusieurs fois en boutique. Et agacé, le vendeur finit par appeler devant nous le service qui lui confirme et nous confirme que nous ne paierions rien avant que la ligne ne soit complètement active. Nous sommes donc soulagé et tentons de prendre notre mal en patience.

Le 13 juillet en partant en vacance nous n’avions toujours pas le téléphone, le 27 en revenant de vacances nous n’avions toujours rien. Après un énième appel, cela semble enfin se débloquer et l’on a miraculeusement le téléphone. On demande donc confirmation que notre facturation ne débute que maintenant, comme nous l’avait indiqué la boutique sur confirmation de leur propres services. Et l’on retombe en enfer.

Déjà le technicien qui vient de nous appeler pour vérifier si le fixe fonctionnait ou non ne peut pas nous passer le service capable de nous confirmer ce fait. Ensuite le dit service tout emprunt d’une morgue et d’une mauvaise foi qui lui sera désormais caractéristique nous assène que « non » rien n’est marqué dans le dossier et que oui la boutique les a bien appelé a cette date mais que rien n’est marqué et que donc elle n’était pas autorisée a nous dire cela et point.

Après râlage à la boutique, mail de leur part (la boutique vers la maison mère) et coup de téléphone de la mienne au service clientèle un responsable finit par me dire qu’il va enquêter dans le service pour savoir qui a eu l’outrecuidance d’annoncer cela sans autorisation. Que bien évidemment c’est faux et l’on peut s’assoir dessus, que l’on sera facturé pour tout le mois de juillet puisque l’on avait le net mais que nous pouvions nous rassurer, ils sont assez gentil pour comprendre que c’est ridicule et ils acceptent donc de ne pas nous facturer les communications de la période pendant laquelle nous n’avions pas le téléphone[2].

hotliner.jpg

Le responsable du service clientèle (l’un des 4, on en apprend des choses en passant ses journées à tenter de ne pas être pris pour un pigeon) finit par gracieusement nous offrir 5€ de communication et l’on croit que cela va s’arrêter là …

Grosse erreur, big mistake, la même chose en allemand si vous parlez allemand.

C’est à ce moment là que l’on reçoit la facture du mois de juillet et que l’on se voit réclamer 99€ de technicien. Ni une, ni deux on part à la boutique [3], on leur explique le problème, ils conviennent avec nous que le problème ne venait pas de nous et que nous n’avions pas a payer le technicien. Le service commercial de tele2 kpn est loin d’être de cet avis. Et nous facture non pas le technicien qui est passé vérifier que le problème venait d’eux mais … le technicien qui n’est pas passé, celui que Pacotine, une de ses amies et moi avons attendus toute l’après midi avant justement d’aller nous plaindre de son absence malgré le rendez-vous. Celui pour lequel on nous avait demandé un numéro de portable et qui n’a jamais appelé. Bref celui qui nous a fait perdre une après midi. Ben ce technicien là, celui qui n’est pas venu et n’a rien fait, il est payant, et pas rien hein, le monsieur coute un bras, pas moins de 99€ !

Suite à cela: râlage de notre part, mail de la boutique au siège pour confirmer que l’on a bien été se plaindre de ne pas avoir vu de tech, mail de notre part pour contester la facture, recommandé pour le même motif.

Bizarrement, le responsable du service commercial voulait un justificatif comme quoi nous etions là. Nos déclarations, et le mail de la boutique n’y ont peut-être pas suffit car il devait voir le dossier et n’a jamais ni rappelé, ni emailé … bref aucun suivi. Un responsable administratif avait demander de contester officiellement afin de pouvoir ouvrir une enquête interne et il avait promis de superviser personnellement le dossier… jamais eu de nouvelles… Enfin aujourd’hui après passage par le service commercial, qui me confirme que mon dossier a été passé au service concerné et refuse de me donner la moindre info ou même de me les passer [4], je rappelle et demande cette fois le service technique, qui fini par me passer quelqu’un a l’administratif qui ne peut pas me dire grand chose sinon que la réponse du service plainte devrait arriver sous 10jours ouvrés (ah tiens la clientèle m’avait dit dans la semaine …).

Deux interlocuteurs et deux informations aussi floues que différentes, ça mérite une gueulante d’autant plus que j’entends derrière mon interlocuteur son collègue lui souffler « laisse tomber c’est pas le titulaire de la ligne… » Bien vu l’aveugle, la ligne est au nom de Pacotine et j’ai une voix de camionneur, seulement j’ai donné toutes les bonnes infos pour m’identifier et j’appelle de la dite ligne alors faudrait arrêter de me marcher sur les roupettes parce que on a déjà perdu assez de temps et que Pacotine va pas prendre un jour de congé juste pour entendre leur musique d’attente. Suite à une phrase de ce genre murmurée dans le combiné à un volume tel que des voisins pas forcement proches ont du l’entendre, on me passe le service plainte (celui auquel on ne peut pas transférer les appels) et on passe ostensiblement le combiné à une dame avec une telle obséquiosité que c’en est étrange[5]

lesnuls.jpg Si jusqu’à présent je me demandais si l’on me prenait pour un con, cette dame a levé tous mes doutes. Non le fait d’être 3 à attendre ne prouve rien. Non se plaindre en boutique ne prouve rien. Et Pourquoi s’être plaint à 17h45 ? C’est louche, on aurait appelé directement ça aurait été mieux (le fait qu’on ait pas eu le téléphone de leur fait n’est pas une bonne raison pour faire appeler de la boutique) Et pis le technicien n’a aucune raison de mentir (outre le fait qu’il devait pas avoir fini son digestif) Et puis pastèque sur le baba au rhum, on a aucune preuve qu’on était là (à part donc que nous étions 3 à être là) et surtout on a aucune preuve qu’il n’est pas passé !!!!!! (oui moi aussi je me demande quelle preuve aurait pu faire l’affaire, autre bien sur qu’une note de restaurant du tech timestampé à 14h30 ou une vidéo de la porte d’entrée de l’immeuble pendant toute l’après midi et comprenant un gars qui passe avec le journal et qui appelle l’horloge parlante) Bref on nous demande une preuve impossible a fournir pour annuler la facturation d’un tech dont la preuve du passage est pour eux tout aussi impossible a fournir. Le pire étant que dans leur propres conditions de service, c’est la prestation qui est payante (pour peu que le problème ne soit pas de leur ressort), ce n’est ni le rendez vous, ni le déplacement. Ah et le mieux : « vous dites une chose, le rapport du technicien dit autre chose, nous faut bien qu’on fasse confiance a quelqu’un… ».

Bref nous sommes censé payer la dîme à tele2, faute de pouvoir prouver que Dieu n’existe pas.

Notes

[1] et je ne veux pas dire par là qu’il parle technique, je veux dire qu’il fait semblant de ne rien comprendre et que personne est là et que c’est pas possible

[2] si vous vous êtes étouffé , rassurez vous ça nous a fait la même lorsque l’on l’a entendu au téléphone

[3] c’est en face, y’a la clim ou au moins une ventilation très efficace, et surtout on peut râler de suite sans écouter la petite musique pendant 20min

[4] oups j’oubliais eux m’ont toujours maintenu ne pas pouvoir transférer les appels

[5] oui j’ai un doute sur la qualité de la personne que l’on m’a passé

Le match belgacom-tele2

Dimanche 28 juin 2009

Dans la guerre sans merci que se livrent belgacom et tele2 pour savoir lequel est le plus incompétent j’avoue je ne sais pour lequel voter. Pour vous faire une idée je vous propose juste un petit récapitulatif depuis avril :

lesnuls.jpg L’on s’aperçoit fin avril, et de nouveau début mai, que nous sommes passés en 56k. Ayant 1pc chacun, la navigation en devient très malaisée pour ne pas dire inconfortable. Problème on s’aperçoit de cela le deux mai, ca fait court pour utiliser les 25gigas de téléchargement auxquels nous avions droit, nous appelons donc la hot line pour voir de quoi il retourne.

Première bonne surprise c’est un numéro en 0800 … payant. Après dix minutes d’attente pendant lesquelles on me répète en boucle que tout le monde est occupé, je passe 5 minute à expliquer mon cas à la dame qui finit par me dire, devant mon insistance à lui faire rentrer dans le crane que je n’ai pas télécharger l’intégrale de Lorie en vidéo, que mon problème relève du service technique. Qu’à cela ne tienne, qu’elle me passe le service technique … Et c’est là que je suis tombé de ma chaise

S’entendre dire par un opérateur de téléphonie « non je ne peux pas vous passer ce service mais je peux vous donner leur numéro » ca fait un peu tache déjà. Mais s’entendre dire ensuite par le dit service technique que c’est normal d’être en 56k parce qu’elle est sur le même quota que son père qui est à l’autre bout de la Belgique… alors qu’elle n’a jamais rien changé à la config qu’ils lui ont installé depuis 4 ans… et qu’elle paye un abonnement complet …

Sur ces entre-faits le ton monte un peu, le technicien finit par me dire que tout s’arrangera en termes de débit lorsque nous serons connectés à notre propre compte. Grande nouvelle, connectons nous donc à notre propre compte alors… ah ben oui mais il faut les identifiants… et on ne les a pas, on ne les a jamais eu… il ne nous ont jamais été donné…

belgacom.jpg Heureusement, nous avons toujours notre technicien belgacom en ligne, il n’a qu’à nous donner nos identifiants, tout rentrera dans l’ordre et tout le monde sera content, pensions nous. Nous nous trompions. Le technicien ne peut nous donner ces codes pour une raison simple. Alors que nous avions les contrats sous les yeux, et les cartes d’identités pour bien lui donner toutes les précisions qu’il aurait pu vouloir, et que nous appelons de la ligne fixe que son entreprise nous fournit (et que j’espère, ils ont les moyens d’identifier), il ne peut s’assurer de notre identité. Nous devrons aller demander en boutique.

Ça commence à nous gonfler sévèrement. Je pense que la décision de résilier a été prise lorsque la boutique à coté de chez nous, nous a dit ne pas pouvoir nous donner le code car ils étaient juste franchisés et pas directement de la maison mère. En tout cas c’est soit là, soit quand on s’est aperçu que personne ne s’occupait de nous dans la maison mère parce que nous ne voulions nous abonner a rien et que donc nous n’allions pas rapporter d’argent…

Nous annonçons donc au vendeur notre intention de résilier, malheureusement ça ne nous est pas possible. Le contrat est historiquement aux parents de Pacotine et être domicilié à la même adresse et porter le même nom ne suffit pas, soit. Son père ira donc résilier.

Sauf que le paternel se heurte aussi à une fin de non recevoir, au motif lui qu’il n’a pas procuration de sa fille. L’on en conclut donc qu’en Belgique on ne peut arrêter de payer pour quelqu’un que si celui ci donne son accord express par écrit.

A force d’énervement il parvient à résilier, et l’on part donc avec Pacotine à la boutique tele2 du coin de la rue pour s’abonner.

Le technicien belgacom passe préparer la ligne pour tele2 après s’être assuré par téléphone (donc là sans aucune preuve d’identité) que l’on était bien au courant que l’on allait résilier *sic*, que l’on avait bien compris que l’on aurait plus le téléphone ni l’internet par belgacom *resic* et que l’on avait pas changé d’avis *reresic*. Il arrive à 9h en ayant pris soin de téléphoner a moins le quart pour être sur que nous serions là (c’est important de le noter à son crédit). La discussion avec lui fut un modèle d’incompréhension, petite retranscription :

Technicien Belgacom : Bonjour je viens pour préparer la ligne pour télé2, vous êtes au courant ?
Nous: Oui oui *grr c’est nous qui avons demandé alors évidemment que l’on est au courant*
TB : vous venez d’emménager ?
Nous : non on résilie.
TB : c’est votre ligne ?
Nous : ben oui
TB : vous savez que si vous résiliez vous n’aurez plus le téléphone ni internet par belgacom
Nous : *commençant à s’énerver* oui c’est un peu le but
TB : je vous coupe tout de suite belgacom ?
Nous : heu on a payé jusqu’à la fin de la semaine prochaine, si vous coupez de suite on a plus ce pour quoi on paie…
TB : Mais de toute façon vous résiliez
Nous : oui mais jusqu’à la fin de la semaine prochaine on est encore sous contrat avec belgacon. Ça pose pas de problème pour avoir télé2 ?
TB : Non non c’est juste que vous auriez plus belgacom

Et après avoir pianoté sans broncher sur son portable pendant 10 minutes, il est parti.

tele2.jpgA partir de là, deuxième mi-temps, c’est après tele2 que l’on a eu le loisir de s’énerver.

Déjà le lendemain à 10h, sms de tele2 nous disant que la ligne est active (un samedi). Je pars donc la fleur au fusil chercher la box qui doit nous attendre à la boutique du coin. Je m’attend vaguement à me faire rembarrer vu que ce n’est pas le même vendeur et que je n’ai vraiment pas un physique a porter le même prénom que Pacotine.

Je tente quand même ma chance et m’étonne de repartir avec une box sous le bras, en ayant absolument rien signé, ni sorti un seul justificatif de quoi que ce soit (ni du contrat ni d’identité …). Je ne leur jette pas la pierre, ça m’a bien arrangé mais j’éprouve un réel soulagement que ce soit moi qui l’ait prise et pas n’importe qui qui aurait pu, c’est à dire vraiment n’importe qui…

Forts de notre sms et de notre nouvelle box, on a tout branché, espérant profiter de notre belle connexion neuve, mais …raté …

C’est à partir de là que c’est devenu du grand n’importe quoi. Déjà on pense avoir téléphoné a belgacom lorsque le technicien nous redemande notre numéro alors que l’on vient de le taper pour que le serveur nous mette en relation. Puis on se dit qu’en fait ils sont justes trop zélé lorsque il nous avoue qu’ils ont juste envoyé le sms trop tôt et qu’en fait on ne sera activé que dans 2-3 jours.

2-3 jours plus tard, passage à la boutique pour demander où ça en est, après tout c’est pas parce que le numéro n’est pas cher que je dois payer. Le vendeur téléphone devant moi et on lui répond que tout fonctionne que je n’ai qu’à rentrer chez moi et tout brancher. Le problème étant que je suis sorti de chez moi après avoir tout branché et que ça ne marchait évidemment pas. Pas grave, je rentre quand même chez moi et je vérifie tous les branchements des fois que, et je rappelle ensuite de chez moi si ça ne fonctionne pas, nous indique le technicien.

Bien entendu ça ne fonctionne pas, je rappelle et tombe sur un autre qui me dit lui qu’il reste un truc à activer sur la ligne pour que tout fonctionne et qu’il remonte cela à l’ingénieur…Je commence a sentir une odeur d’arnaque, je ressors donc pour demander en boutique de vérifier ça. Soit c’est censé fonctionner soit pas mais ostensiblement un des 2 tech n’a pas dit la vérité … Je m’énerve un peu en boutique, le vendeur s’énerve ensuite au téléphone. En sort une troisième version, rien n’est même commencé car le tech de belgacom n’aurait pas fait passer le papier qui permet à tele2 de récupérer la ligne. Il faut attendre, soit.

Quelques jours plus tard nous recevons le papier a signer qui autorise ENFIN tele2 à récupérer notre ligne pour nous la remettre …

Rien ne fonctionnant encore une semaine plus tard, on se rend en boutique pour savoir ce qu’il en est…et surtout pour ne pas payer le téléphone parce que ça nous semble du racket de payer pour savoir quand on aura ce pour quoi on a payé. L’on apprend à nouveau que ça marche et que je ne suis qu’une buse qui ne sait pas brancher le câble vert dans la prise verte et le câble gris dans la prise grise. Je suis ravi d’être ainsi estimé mais bon, le peu de confiance en moi qui n’est pas ébranlée par cette nouvelle reste quand même persuadé que j’ai fait correctement ce qu’un gamin de 5 ans pourrait faire. Qu’ils nous envoient un technicien régler ça.

C’était un mercredi, et après avoir acquiescé 3-4 fois à différentes reformulations de la phrase : « Si il s’avère que c’est juste toi qui a branché ça comme un sagouin tu paieras le déplacement » nous eûmes un rendez vous pour le lundi après midi.

Lundi après midi, nous nous relayons avec Pacotine pour que l’un de nous soit toujours à la maison mais vers 18h on commence à douter et l’on se jette finalement dans la boutique à moins 10. Où l’on append de manière assez stupéfiante que nous n’étions pas là… ah bon …on est pourtant resté à la maison près du potable et ni l’interphone ni le téléphone n’ont sonné…

Mercredi matin l’empereur est enfin venu avec ses pinces et a pu vérifier que la ligne n’était pas bonne puisque belgacom n’avait rien branché correctement. Nous sommes bons pour un technicien belgacom…

Le technicien belgacom est donc passé ce vendredi et après avoir tout branché correctement constate avec nous que la diode voip ne s’allume pas. Il essaie de nous appeler pour constater que ça lui donne un « le numéro n’est pas attribué ». Et il vérifie avec ses services que notre numéro a pourtant bien été confié à tele2. Selon lui tele2 ne nous a pas encore « encodé de numéro ».

Coup de téléphone à télé2 (oui entre temps j’ai remis des brouzoufs dans mon gsm[1]) pour un technicien qui m’annonce qu’il ne sait rien. Mon numéro? « je ne sais pas où il est mais pour l’instant nous ne l’avons pas » mais « il est peut-etre dans le serveur qui est en panne » mais bon « tant qu’on ne sait pas y accéder on ne sait rien dire » parce que donc en 3 semaines depuis le premier sms ils ont pas pu le faire? « ah je ne sais pas, on le saura quand ils auront réussi a le redémarrer et à y accéder » Génial ! Et ça va prendre « oh 2-3 jours je pense » … le coup de grace, ils mettent 3 jours à redemarrer un équipement réseau…

A l’heure où j’écris, il s’est passé plus de 3 semaines depuis le premier sms indiquant que tout fonctionnait, on a internet depuis 2 jours et pas encore le téléphone.

Le match n’est pas encore fini, mais c’est lourd d’être le ballon

Notes

[1] en belgique un portable est un gsm par contre un laptop reste un portable

Fishing

Mardi 9 juin 2009

J’ai reçu ça et ça prouve ce que je disais

Les temps changent et désormais même les moins compétents sont capables d’utiliser un ordi.

C’est de la mauvaise foi ? Vraiment ?

Pour penser que ce genre de mail peut tromper des gens, d’autres ont le même avis que moi.

Mais surtout penser que les fisheurs sont de ce niveau …

Rassurez moi ! Dites moi que les vrais arnaqueurs sont plus doués que ça !

fishing.jpg

Le lien mène sur une adresse « suport… » (non je n’ai même pas cliqué :p )

Quel talent chez Windoes :s

Monde de rêve

Mardi 2 juin 2009

Sun_corner.svg.pngIl est des jours où l’on veut croire que les rêves se réalisent. Que le soleil qui se lève ce matin-là brille spécialement pour vous, parce que quelque chose vous attend.

Il est des jours où l’on se couche en sachant que le soleil se fiche de nous, qu’il n’a pas remarqué nos petites gesticulations et nos vaines suppliques.

Chercheur d’emploi depuis maintenant assez longtemps pour avoir connu plusieurs fois ce types de jours, je me suis redécouvert naïf la semaine dernière. Passé l’étonnement de ma propre stupéfaction Wouha, je pensais pas que j’en serais si surpris, un autre sentiment m’a fait face: l’incrédulité Non mais quand même ! .

Mais laissez moi vous narrer ce presque beau compte de fée.

Lire le reste de cet article »

Diggerland

Lundi 20 avril 2009

Imaginez…
Un monde libre
Un monde où les idées les plus folles deviennent réalité
Un monde où les gens conduisent des engins puissants
Ce monde existe !
et il semble que ce soit Diggerland.

Je me suis toujours demandé d’où venaient les idées qui conduisent à faire des parcs d’attractions, Et j’en étais resté aux réponses simples que sont :

  • Des mascottes mignonnes
  • Un élément fun (l’eau généralement mais ça peut être la nature, la forêt …)
  • Des attractions bon-enfant à base de glissade, de vitesse ou d’adresse aka je te gagne un ourson en peluche avec les fléchettes là et après on va faire un tour de toboggan géant

Et il me semblait tout aussi évident que ce devait attirer grands et petits, que le site internet se devait d’etre flashi et user-friendly, qu’il devait avoir un hymne entrainant et facilement mémorisable afin que les pitits n’enfants le chantent dans la voiture jusqu’à ce que les parents les abandonnent au bord de la route cèdent et les y emmènent

Mea maxima culpa en fait il suffit d’un thème et ce peut être n’importe quoi.
Vous n’y croyez pas ?

digger.gif Pourtant si je voulais faire un parc sur heu… disons … les engins de chantiers jaunes, les pelleteuses et les tractopelles et bien je pourrais ne pourrais pas parce que c’est déjà pris par des anglais un peu fous. Et si je voulais faire un site pas très beau avec une musique qui hérisse les cheveux de Pacotine … ah ben ils l’ont fait aussi. Décidément !

Et il semble que ça marche quand on voit qu’ils en ont 4 ouverts au Royaume Uni.

Mais même si le thème du parc parait un peu osé (je serais curieux de connaitre la consommation de ces bestioles jaunes), même si mettre des gosses et des adultes non formés au volant de machines aussi puissantes s’assimile à de l’inconscience, même si il faudrait interdire totalement le fait d’inculquer de manière passive aux gosses que les moteurs puissants c’est fun, ils ont le mérite d’avoir bâti un truc ou d’avoir juste gardé les engins de chantier en disant qu’ils allaient le faire …

Je vous offre le lien, profitez de la bannière flash, c’est puissant ! diggerland.gif

Hadopi, c’est reparti

Mardi 31 mars 2009

A la question : faites vous encore confiance aux instituts de sondage ? 64% des Français répondent non. Et 59% répondent oui.

Philippe Geluck

Je m’étonnais encore des chiffres avancés par Besson (Luc, pas Eric) et le gouvernement français pour justifier l’Hadopi.
Je ne m’étonne plus.

Lire le reste de cet article »

Pornographie Chrétienne !

Samedi 7 mars 2009

Non, le titre n’est pas un attrape couillon, c’est bien de cela dont je vais vous entretenir d’une voix chaude et suave qui te hérissera le poil dans le pantalon cher(e) lecteur(trice).

Lire le reste de cet article »