Archive pour le mot-clef ‘Bombe’

C’est de la bombe

Samedi 23 janvier 2010

Dans la catégorie « inutile », les Anglais viennent de faire très très fort au dépend des Irakiens.

Un des problèmes de cette région du monde étant le terrorisme, une étude économique des plus primaires vous dira que pour « faire de l’argent » il suffit de vendre quelque chose qui aide a lutter contre le terrorisme.

Vous conviendrez que c’est relativement simple. Et vous acquiescerez que le plus simple est encore un détecteur d’explosif. Ça répond à la problématique de manière efficiente et complète.

Pacotine vend son produit

Approchez Mesdames et Messieur ...

Cahier des charges simple

La raison d’être d’un détecteur d’explosif est de détecter les explosifs. Ça parait tellement évident. Après peuvent apparaitre, suivant l’endroit où est prévu le déploiement, des contraintes de portabilité, d’autonomie ou de sensibilité. Mais une caractéristique demeure: il doit détecter les explosifs.

La France et son avion renifleur ne peuvent certainement pas se moquer mais tout de même.

Le ADE-651, vendu aux irakiens, est un détecteur d’un genre nouveau, jugez plutôt:

He says that the key to it is the black box connected to the aerial into which you put « programmed substance detection cards », each « designed to tune into » the frequency of a particular explosive or other substance named on the card.

He claims that in ideal conditions you can detect explosives from a range of up to 1km.

The training manual for the device says it can even, with the right card, detect elephants, humans and 100 dollar bills.

nous explique la BBC.

On se demande déjà qui pourrait se laisser prendre à une publicité aussi exagérée, détecter un billet de 100 à 1km est encore moins crédible que détecter le pétrole d’avion. Mais l’appareil ne se limite pas à ces caractéristiques.

Il a en plus l’avantage d’être portable (il tient dans la main) et encore mieux, de ne pas nécessiter de batterie ou de câblage alimenté qu’il est par l’électricité statique du porteur.

Dernier avantage, pour le vendeur cette fois : il est vendu 40 000$ l’unité …

Bien entendu il ne détecte rien. Enfin, il est plutôt dit qu’il ne détecte pas mieux que si l’on procédait à une sélection aléatoire. Ce qui est la façon polie d’exprimer « il sonne au hasard »

Effet placebo technique ou peur de passer pour le pigeon, toujours est-il que le fabricant a trouvé un de ses clients pour le défendre

Whether it’s magic or scientific, what I care about is it detects bombs

a déclaré le général Jehad al-Jabiri.

Il reste tout de même curieux que selon les dires même de ceux qui l’emploient, il faille contrôler son stress et son rythme cardiaque afin que l’appareil fonctionne…

Source:

Une minute de gagnée ?

Dimanche 17 janvier 2010

C’est peu ?

Vous souvenez-vous de Watchmen ? Le film de superhéros dans lequel le monde, en prise à des conflits pas si originaux n’était qu’à 1 minute de l’apocalypse, symbolisée par une horloge arrêtée ?

Et bien vous serez ravis d’apprendre que cette horloge existe réellement. Remontée périodiquement par le « Bulletin of the Atomic Scientists » (BAS), cette horloge est censée refléter l’état du monde.

Le détail qui va transformer cette sordide initiative en une presque bonne nouvelle, c’est que nous venons de gagner une minute sur cette pendule. Alors bon je me doute que le fait que le monde va mieux a pu vous échapper1. Personne ne vous tiendra rigueur de ne pas avoir remarquer cette notable amélioration de la situation qui permet d’éloigner un peu plus le spectre d’une destruction de la civilisation telle que nous la connaissons.

L’évolution de cette dead-line est assez surprenante, les points d’inflexion ne sont pas exactement ceux que l’on pourrait attendre: la fin de la guerre du Viet Nam ou les attentats du 11 septembre n’y sont remarquable en aucune façon.

doomsday

Une (grosse ?) minute de gagnée

Poussons donc un hourra, nous sommes désormais à 6minutes de la fin du monde.

Nous étions passé à 5 en 2007 lorsque avait été décidé la prise en compte des aléas climatiques. La remontée à 6 semble surtout symbolique au lendemain de l’échec du sommet de Copenhague.

Hip Hip Hip Hourra

  1. vous pourriez tout de même faire un effort ! []

Difference entre un confiturier et une bombe en milieu carcéral

Lundi 21 septembre 2009

Avertissement: Cet article ne reprend que des informations déjà présentes sur le oueb et accessibles à tous. L’auteur n’incite et ne cautionne en aucune manière une utilisation pratique des informations livrées ici en dehors de la surveillance d’un adulte responsable habitué au maniement de tels produits et dans des conditions de sécurité satisfaisant aux dispositions en vigueur pour ce type de maniement.

La prison.

Ses promenades, ses paysages, ses autochtones, ses activités culturelles et ses ateliers bricolages.

Depuis quelques jours et à l’initiative du garde des sceaux on en parles plus que de raison.

Pour quelle obscure raison ? parce qu’on a retrouvé du sucre dans une bassine d’un détenu de la prison de Meaux. Jusque là rien de grave, si ce n’est qu’il avait aussi un circuit imprimé et un bout de papier contenant une « liste manuscrite de produits pouvant entrer dans la composition d’explosifs » (Nouvel Obs). Et c’est à partir de là que c’est triste.

Imaginez que vous ayez du sucre dans une bassine (il parait), et des intentions peu voir même pas louables, si vous devez absolument faire une liste je vous conseille très fortement d’en faire une de « fruits pouvant entrer dans la composition de confiture ». Toutes conditions semblables par ailleurs (notamment quantité) la fabrication et l’utilisation sont nettement moins dangereuses pour la santé.

Sauf à considérer la menace d’une crise de foie comme relevant de la sureté publique, il doit être difficile pour le profane de concevoir qu’une bassine de sucre fut-il en poudre puisse représenter un danger pour quiconque ne met pas la tête dedans.

C’est pourtant bien le cas et ce depuis très longtemps, pour la simple et bonne raison que le sucre même s’il n’en a pas l’air est un composé organique.

Demandez à vos grands-parents comment ils enlevaient délicatement les souches des arbres de terre « de leur temps » et vous seriez surpris. Il y a très longtemps en effet qu’à été remarqué le caractère explosif (et très instable) du chlorate

J’en veux pour preuve cet extrait qui commence à dater un peu:

Effectivement le sucre n’est pas explicitement mentionné, il n’empêche qu’il est assez facile de se rendre compte que c’est un composé organique, combustible, facilement trouvable à des degrés de pureté suffisants. Les agriculteurs ne tarderont pas eux à reconnaitre un allié potentiel contre la nature. D’autant que le chlorate est un désherbant puissant.

Moins puissant mais aussi bien moins dangereux, le nitrate est à classer dans la même catégorie que le chlorate. Mais 2 différences majeures les séparent tout de même. Les explosifs à base de nitrate ont besoin généralement d’être amorcés, les rendant plus difficile d’emplois pour les non-initiés, les nitrates sont à la base des engrais puissants.

Et si ces mélanges nitrate-fuel du grand père sont toujours utilisés et un peu plus sur que les mélanges chlorate-sucre, ils n’en restent pas moins des mélanges capables de tuer. Aveuglement. Le chimiste ou le passant. L’ampleur des dégâts dans des structures où l’on est pourtant habitué, prévenu, équipé et formé devrait pourtant être une mise en garde suffisante. On pourrait croire ces formules oubliées et mise au ban par une chimie plus fine et plus avancée mais il n’en est rien. Le nitrate d’ammonium reste l’explosif industriel le plus utilisé. De même, si les nitrates sont considérés comme ayant besoin d’amorce, cela n’empêche pas régulièrement des inconscients de perdre des doigts, des mains, voir la vie en les manipulant.

Plus sérieusement maintenant, si vous avez une bassine de sucre, faites une confiture ou devenez accro. La seule chose qu’aurait gagné ce détenu à continuer n’est pas la liberté mais bien la mort, tant il est facile de méconnaitre des consignes de sécurité.

Pour ceux qui persistent à penser que le sucre ne peut creuser autre chose qu’une carie je vous recommande cette vidéo.

Sources:

Et pour en savoir plus :

Historique de l’invention de la poudre
La poudre noire sur wikipedia