Archive pour la catégorie ‘Texte’

Orange

Dimanche 18 avril 2010

Pacotine m’incitant fortement à écrire, voici une modeste tentative,

dans le genre Fantasy, intitulée Orange.

Si je vous prie de rester indulgent sur l’orthographe et la mise en forme,

je suis preneur de toute critique quoi qu’il advienne.

Orange

Il fallait qu’il se rende à l’évidence, quel que soit l’angle duquel il le regardait, il était orange. Il savait qu’il aurait du être brun, avec peut-être une petite teinte verdâtre, des reflets dorés dans le meilleur des cas. C’était loin d’être le meilleur des cas. Il y avait pourtant mis tout son savoir et toute sa volonté, le résultat était devant lui : son dragon était orange.

L’invocation de dragon est l’ultime examen de l’Académie de Maîtrise des Réalités, le nouveau nom que se donne l’école de magie pour tenter de conserver l’avantage sur les adeptes, toujours plus nombreux, de la vapeur. Un pyromane -ce ne pouvait être qu’un pyromane- avait en effet émis l’idée que l’on pourrait remplacer la magie par une carbonisation judicieuse d’à peu près tout et n’importe quoi sous un réservoir d’eau. Rülf se demandait de temps en temps s’il n’aurait pas du suivre cette voie, puis le bon sens reprenait le dessus: la thermodynamique n’a aucun avenir. Le monde passé, actuel, et futur ne seront toujours gouverné que par les invocations, dissipations, sortilèges, malédictions et bénédictions. Jamais la Réalité n’acceptera de se plier à leur croyance, quand bien même les brûleurs, comme ils se nomment eux même, parviendraient à asservir l’huile de roche.

Rülf examina à nouveau son dragon. Il n’avait jamais été doué pour les invocations. Il restait même persuadé que c’était son voisin qui en avait invoqué deux par un mauvais dosage de puissance lors de l’examen. Quand il lui avait posé la question, sa seule réponse avait été un haussement d’épaule avant d’aller recevoir le bourdon gravé des runes royales que le mage le plus doué de la promotion reçoit en même temps que sa place à la cours pour servir le roi.

Rülf par Pacotine

Lire le reste de cet article »