Safari en milieu hostile : Le bois de La Cambre

Assez étonnamment pour la Belgique, des fois, il fait beau !
Et quand il fait beau, ce serait con de ne pas en profiter. Nous sommes donc allés chasser dans le bois.
Et ce ne fut pas de tout repos.

1-Pister la bête

IMG_0032.JPG IMG_0031.JPG
De toute évidence, elle est passé par là, et s’est frottée … seuls ces vestiges sont encore visibles mais ils témoignent de la violence des évènements.
Quelque chose de monstrueux rode.

Ecrasés par le poids de la nature hostile, nous continuons malgré tout notre périple. Elle est là quelque part à nous épier, nous pouvons le sentir.
IMG_0034.JPG oppressant hein ?

IMG_0035.JPGIMG_0036.JPG

Les signes sont là. La destinée est en marche, Nous ne savons même plus qui traque qui. La tension est palpable
Ça y est on le voit, il est làIMG_0038.JPGBon là on la voit mal, mais la bête est environ à 400 pixel à gauche hors de la photo.

2-Repérer les signes

IMG_0039.JPGNous sommes sur le bon chemin: la fosse où les sacrifices rituels étaient perpétrés se dresse devant nous, majestueuse incarnation du temps où l’on donnait encore du sang frais au monstre. Selon des rites cabalistiques millénaires, les sacrifiés étaient enfermés dans cette cage le temps que le monstre les sente, Puis la grille était retirée et c’était alors à qui courrait le plus vite, La sauvagerie était telle qu’aucun n’en a réchappé pour raconter son calvaire.

IMG_0040.JPGIMG_0055.JPGLa nature de plus en plus hostile se ligue devant nous pour nous empêcher de poursuivre. Nous n’avons pas prévu de machette, mais emplis de courage nous nous frayons laborieusement un chemin.

IMG_0048.JPGUn cerisier, preuve que notre traque nous a emmené trop loin, et … la mer ! preuve supplémentaire !

IMG_0046.JPGIMG_0049.JPG

D’énormes monstres marins patrouillent. Nous nous doutons qu’ils ne nous laisseront pas passer. D’autant plus qu’une sentinelle nous attaque dès que nous approchons.

IMG_0050.JPGL’antre de la bête !

IMG_0054.JPGRemarquez quand même que les riverain se protègent par une haute muraille et un barbelé.

La seule image que l’on pourra en avoir finalement, un petit (moins de 35kg) à 400m, mais c’est le plus près qu’il se laissait approcher.

IMG_0044.JPG

Sont vraiment trop énormes les corbeaux du bois !


L’intégrale des photos est

  • Share/Bookmark

3 commentaires sur “Safari en milieu hostile : Le bois de La Cambre”

  1. angie dit :

    XD sois déjà content qu’on ait eu un corbeau (dommage , pas de lapin , mais je t’avais prévenu : trop de monde)

  2. Ballade au bois de la Cambre

    Hier , il faisait beau! Hier , j’avais du temps ! Hier, je suis allée me ballader ! Hier j’ai fais des photos ! avec mon chéri … qui en parle lui aussi sur son BLOG! (de façon bien plus interessante XD)…

  3. tykayn dit :

    rho oué, juste derrière le solboch j’ai vu des tas de corbeaux trop énormes aussi *-*
    (et wff j’avais raté ce billet)

Laisser une réponse