Grossesse administrative et autres puérilités impolies

Il y a quelques temps, ma moitié et moi avons eu une grosse surprise : Je suis enceinte !
J’avoue ça m’a surpris mais bon.

Quelques signes étaient pourtant déjà là :

  • Je n’ai pas mes règles depuis .. heu … ah ben je les ai jamais eu.
  • Je mange pour deux
  • Je suis un peu lunatique, … des fois

On m’avait dit que c’était normal pour un mec d’un quintal mais c’est vrai que j’avais quelques doutes.

Pis de toute façon, si « nous » attendons un enfant, ça ne peut être que moi. Elle, elle l’aurait su, c’est une femme.

Donc nous attendons un enfant. Passé la stupeur de la nouvelle, due en partie à l’impersonnalité de l’annonce.
Photo014.jpg
nous nous sommes intéressés au magnifique dvd que la commune nous offrait: Photo013.jpg

et il faut bien reconnaitre que ça ne fait pas du tout envie…
(on le voit mal sur la photo mais oui, il bave)

et nous nous sommes aperçus ensuite que le ridicule continuait au dos
Photo015.jpg

Les bonus:

  • Quand bébé est trop petit

On coupe moins de part ? On sert plus de légumes avec ?

  • Cindy, Robin, quel nom de famille?

Non mais en fait si c’est Cindy/Robin moi j’ai déjà un problème avec le prénom avant de m’occuper du reste

  • Père absent pendant 30 ans

A la base on parlait du bébé à naitre et faut déjà que je planifie mes 30 prochaines années ?

  • La ballade du demi-frère

Je savais bien qu’ils pouvaient pas faire un dvd sans chanson !

  • Vivre au jour le jour

Ah celle là c’est Pagny non ? hein ?

  • Devenir père

C’est un bonus; moi j’pensais que c’était le sujet principal du dvd

  • Toutes ces décisions qui influencent une vie

« Je vais chercher des capotes ou je reprends une bière? »

  • Mieux que ma mère

Toi aussi deviens névrosé en te comparant aux autres sans cesse

Ça fait de la peine …

Bien entendu, comme un bonheur n’arrive jamais seul, c’est pendant les fêtes de fin d’année que nous avons reçu cela.
Cette merveilleuse période de l’année où les crétins de parents, non contents de se défausser un peu plus de leurs responsabilités, osent en plus nous infliger leurs moutards, magnifiquement non-élevés pour que nous subissions par procuration l’insupportable braillement qu’ils parviennent à faire malgré de si petits poumons au supermarché…

Par exemple, cette année nous avons eu :

  • Mamy qui gruge aux caisses

Et qu’on vient regarder les bonbons avec le petit et pis … oh ben tiens, arrêtons nous là et posons nous devant le chariot là. Après tout c’est 2djeuns, ils doivent avoir que ça à faire de me laisser gagner 5min sur ma retraite. Ah pis tant qu’ j’y suis je regarde pas Kévin qui en profite pour tripoter ce qui passe sur le tapis roulant… et qui est aux sus-mentionnés djeuns !

  • Cet enfoiré de Père Noel

On lui avait rien demandé, et il s’est quand même permis de nous culpabiliser celui-là. Remarquez, c’était nous ou la mère, il a fallu choisir, elle a choisi… de se défausser de ses responsabilités: « Arrete de crier, ça gène les gens et le père Noël il viendra pas ». Quel dommage, si on avait été sourd, il serait venu mais là à cause de nous c’est mort. C’est surement pas parce que ta mère te le dit qu’il faut pas hurler dans un supermarché, c’est surement pas parce que ça se fait pas. C’est vachement mieux de dire que c’est pour le père noël… ça le gène pas lui de prendre le rôle de parent « punisseur », et ça permet à maman de continuer d’avoir des gros poutous baveux parce que c’est pas elle qui punit …

  • Hey, toi là-bas ! Éduques mes gosses !

Celle là était la cerise sur le gâteau, que dis-je, la pastèque sur le baba au rhum. Après moult bousculades (façon polie de dire « nettement trop ») occasionnées par un gamin de 5-6 ans pour qui le Delhaize était un terrain de jeu, j’ai eu le malheur et l’outrecuidance de souffler (un bête « pfff »). Et là patatra ! (si vous avez une grosse caisse a là maison, c’est le moment de taper dessus pour mettre en avant la surprise et la violence du truc). Madame sa mère me tombe a bras raccourcis dessus pour m’expliquer que « les enfants, ça devrait pas me déranger, je suis intolérant, et je suis malpoli de souffler comme ça, alors que ça serait nettement plus intelligent de lui expliquer pourquoi ça me gène afin de lui apprendre ». Oups pardon, j’me serais trouvé malpoli d’aller faire la leçon au gosses de qqun mais là, puisque c’est demandé si gentillement, je vais donc prendre 10min pour lui foutre une fessée et lui expliquer pour quelles obscures raisons ça m’ennuie de me prendre un enfant de 6ans lancé à pleine vitesse dans le dos 5-6 fois d’affilé, alors que j’ai un panier dans chaque main. Et ensuite je reprendrai 10 min pour expliquer à sa mère pourquoi ça me dérange à moi de faire son boulot à elle ! . Bien entendu j’étais tellement estomaqué que je n’ai rien dit mais j’ai pensé ça très fort après coup !

Bref pour conclure, 3 choses :

  1. sortez couverts
    bebe.jpg

  2. pas la peine d’emmener vos boites à bruit au supermarché pendant les fêtes !
    boite.jpg
  3. merci la maison communale, mais on décidera nous-même de quand le moment sera venu !
  • Share/Bookmark

3 commentaires sur “Grossesse administrative et autres puérilités impolies”

  1. angie dit :

    <3 trop vrai tout ça (hé pi je préfèrerais aussi être au courant plutôt que de recevoir un dvd >_< )

  2. tykayn dit :

    tain angie comment t’assures pas de renier ainsi ton enfant !
    Ha les joies du spermarché :D
    L’aurait fallu répondre « ça devrait pas le gêner non plus que je lui marche dessus 5 ou 6 fois par mégarde hein? »
    splash splash splash, woot! un pauvre enfant de plus \O/

  3. Karam dit :

    ouai mais je suis trop gentil, c’est un de mes principaux defauts…

Laisser une réponse